Rôle de la Zakate dans le renforcement des liens sociaux

Le troisième pilier de l’Islam est la Zakate ou l’aumône légale. Le mot « Zakate  » veut dire augmentation ou croissance. Il a aussi le sens de « purification » et de « bénédiction ».

En plus de la Zakat, l’islam recommande à ses adeptes de faire le maximum  de Sadaqa, charité ou  aumônes facultatives afin de pourvoir aux besoins des pauvres.

Le vrai croyant est celui qui s’empresse de s’acquitter de la Zakat, Allah dit : « Bienheureux sont certes les croyants, ceux qui sont humbles dans leur Salat, qui se détournent des futilités, qui sâcquittent de la Zakate  » Coran (23 /1-4).  

La Zakat  peut se définir comme étant un acte spirituel et purificateur. Le geste de donner une partie de ses biens aux plus démunis est en effet considéré comme purifiant pour le fidèle musulman; elle lui  permet de se détacher des biens matériels pour pouvoir se rapprocher de son Créateur.

Selon certains savants contemporains, la Zakate  doit être considérée comme une institution sociale suppléant aux doctrines des socialistes, des économistes et des dualistes.

En effet, les socialistes s’accaparent les biens des gens prétendant les répartir équitablement entre eux suivant le travail fourni par chacun d’eux.

Les économistes, quant à eux,  prétendent que le socialisme abolit les capitaux, lesquels sont nécessaires aux travaux et au projet gigantesque, et partant, il faut que la société dispose de gros capitaux pour réaliser les grandes entreprises.

Quant aux dualistes, ils affirment que la présence des riches et des pauvres dans la société est nécessaire pour maintenir les éléments du progrès et de la concurrence, autrement il n’y aura pas d’émulation ni d’ambition au sein de la communauté, et partant, le genre humain fera sûrement une marche rétrograde ! Or, bien que révélé avant ces doctrines, l’Islam les concilie toutes autour de principes sains et sages, tout en respectant la propriété et les biens individuels au sein de sa communauté.

En islam, c’est à Allah qu’appartient toute chose.  L’acquisition des biens pour le simple plaisir de les posséder ou dans le but de se sentir supérieur est une chose blâmable. La sagesse divine a voulu, pour réaliser l’équilibre dans la vie humaine, que la différence et la distinction au niveau des ressources, des capacités, des statuts, des besoins ainsi que de la variété de tâches et de rôles, soient des vecteurs de la différenciation des degrés entre les catégories, et ce afin de faire du mouvement de la vie humaine un mouvement d’échange d’intérêts, de capacités et de besoins. Allah dit : « C’est nous qui répartissons entre eux leur subsistance dans ce monde et les élevant en rangs les uns au-dessus des autres de sorte que, parmi eux, les uns exploitent les autres» Coran (43 /32).   

Ainsi, l’inégalité et la disparité suivent une loi naturelle selon laquelle aucun individu  ne peut se passer des autres, ce qui équivaut à dire que chacun est asservi à l’autre et que les conditions qui exigent l’asservissement sont relatives et non pas absolues.  

Pour cela, l’islam impose aux gens comblés de richesses, de venir en aide aux membres de la communauté qui sont dans le besoin.  L’islam encourage le partage des richesses et fait en sorte que les gens arrivent à se débrouiller et à devenir des membres productifs de la société.

Le Prophète, , a dit : « Le fils d'Adam dit: «Mes biens! Mes biens!»  Or quâs-tu dâutre, ô fils d'Adam, de tes biens si ce n'est ce que tu as mangé et que tu as ainsi épuisé; ou ce que tu as porté comme vêtements que tu as ainsi usés; ou ce dont tu as donné comme aumône et que tu as ainsi préservé (pour ainsi préservé (pour en tirer profit le Jour du Jugement Dernier). ». (Rapporté par Mouslim)

 Dans les lignes qui suivent nous allons citer quelques-unes des plus importantes portées de la Zakat:

  1-      L’acquittement de la Zakate  sert comme solution à résoudre le problème universel de la pauvreté 

 2-       La Zakat procure aux pauvres le minimum dont ils ont besoin

3-      L’acquittement de la Zakate  purifie les sentiments des pauvres de toute rancune envers les riches

4-       La Zakate  élève l’esprit de pitié et de sympathie envers les souffrances des pauvres et des gens nécessiteux, ainsi la grâce d’Allah incombera aux croyants qui ont de la pitié et de la sympathie envers leurs frères nécessiteux. Aider ses frères musulmans financièrement et physiquement sert à donner au croyant une chance de se réveiller spirituellement, et de se sentir bien aimé par ses frères et les gens de son entourage.

5-      L’acquittement de la Zakat  renforce la notion de solidarité entre les musulmans qui est le propre du concept de l’Oumma unie et bien soudée.

6-      L’acquittement de la Zakat  sert à honorer le croyant à être parmi les généreux et les gens charitables.  La Zakat  donne au croyant la quiétude, le bonheur et la bénédiction d’Allah  par laquelle il agrandi sa richesse.  Allah dit : « Allah anéantit l'intérêt usuraire et fait fructifier les aumônes. » Coran (2 /276). Le prophète, , a dit : « La charité, Sadaqa, dépensée, ne fait jamais diminuer une richesse » 

 7-      L’acquittement de la Zakat  purifie les mœurs des croyants de l’avarice, de l’avidité et de la cupidité, Allah l’exalté dit : « Prends de leurs richesse une aumône avec laquelle tu les purifies et tu les bénis ».    

 

Enfin,  nous pouvons déduire que les  avantages la Zakat que nous venons de citer illustrent parfaitement son utilité et sa nécessité pour le bien-être des individus, des sociétés dans lesquelles ils vivent et de la communauté musulmane dans son ensemble.

Source: http://www.islamweb.net/frh/index.php?page=articles&id=144782

Forums: 
Partagez