Pour que notre pèlerinage soit un hajj Mabrour

Allah (le Très Haut) a accordé une grande récompense pour le hajj Mabrour qui, selon un Hadith du Prophète (صلى الله عليه و سلم) "n'a de récompense que le Paradis ".
Est hajj Mabrour tout pèlerinage que le serviteur accomplit tout en multipliant les actes de dévotion et les bonnes œuvres car le mot arabe (Bir) renvoie aux deux significations suivantes:
 
          1-faire des actes de bienfaisance au service des autres; c'est le contraire de la désobéissance et de l'ingratitude. Dans le Hadith il est défini comme étant le bon tempérament. Dans le Mousnad de l’Imam Ahmed il y a le Hadith suivant rapporté par Jaber et qui en donne une autre signification :
"On a demandé au Prophète (صلى الله عليه و سلم): qu'est ce que Al-Bir (la piété)? Et sa réponse fut : "C'est le fait de nourrir les autres et de saluer tous ceux qu'on rencontre"
            2-intensifier et étendre les actes d'adoration et de dévotion; c'est le contraire de commettre des péchés; c'est aussi le sens utilisé dans le verset : « Ordonnez-vous aux gens de faire le bien [Al-Bir] tout en oubliant vous-même de le faire » (Coran : 2/44)
 
Al Kortoubi a dit que les explications données au mot (Mabrour) sont proches les unes des autres et se concordent à dire qu'il s'agit d'un pèlerinage satisfaisant dans la forme et dans le fond, accompli de la façon la plus correcte.
 
Il en ressort donc que tout pèlerinage accompli n'est pas nécessairement un hajj Mabrour. Ainsi, quand Moujahid dit: "que de pèlerins il y en a"! Il s'entendit répondre par Ibn Omar (رضي الله عنه) ,"oh ! Dis plutôt: que de voyageurs ! Les vrais pèlerins sont peu nombreux".
 
Pour jeter la lumière sur la question je me permets de souligner les éléments essentiels suivants qui sont indispensables à tout pèlerin désireux d'accomplir un hajj Mabrour:
 
A- la sincérité envers Allah et le suivi de son prophète
Les actes d'adoration ne sont valables et valides que s’ils répondent aux deux conditions suivantes :
1)      être sincèrement accomplis pour plaire à Allah et à Lui Seul, Qui, dit dans un Hadith Qoudoussi:"Je suis le partenaire qui peut le mieux se passer des autres partenaires. En conséquence, quiconque fait un acte de dévotion où il implique un autre avec Moi Je l'abandonnerai lui et son idolâtrie". Quant au Prophète il a toujours mis en garde contre un hajj qui n'est pas Mabrour, c'est pourquoi il  implorait Allah en ces termes:" ô Seigneur ! Je T’implore de m'accorder un pèlerinage sans ostentation ni jactance”.
2)      être en conformité avec la Souna du Prophète (صلى الله عليه و سلم) car, dans le Hadith, il est spécifiquement indiqué que  "quiconque fait un acte qui n'est pas conforme à notre Sunna ne sera pas accepté de lui". C'est pourquoi le Prophète, en accomplissant le pèlerinage, disait toujours et insistait : "Apprenez de mois vos rite (c-à-d : suivez moi pour bien apprendre comment faire le Hajj), car je ne suis pas sûr de revenir une autre fois pour l’accomplir avec vous". Les Sahaba (Compagnons), qu'Allah les agrée, ont bien compris la leçon au point qu'Oumar (رضي الله عنه) dit en voulant embrasser la Pierre noire: "Je sais parfaitement que tu n’es qu’une pierre, qui ne peut être ni bénéfique ni même néfaste , si je n’avais pas vu le Prophète (صلى الله عليه و سلم) t’embrasser, je ne t’aurai jamais embrassée. "
 
B-La bonne préparation du pèlerinage
Si, comme le dit le proverbe, celui qui veut voyager loin doit ménager sa monture alors celui qui se rend en pèlerinage le doit encore davantage car cela l'aidera à accomplir son pèlerinage de la meilleure façon afin que celui-ci soit un hajj Mabrour .
 
Voici donc les aspects les plus importants qu'il convient au pèlerin de prendre en compte pour bien se préparer:
 
1)           Revoir ses rapports avec Allah dans le sens d'un repentir franc et sincère selon les règles établies pour celui-ci ;
2)           Demander l'assistance et l'orientation d'Allah tout en lui montrant notre faiblesse et notre pauvreté, notre crainte de Lui et notre espoir en Lui; même si la préparation matérielle est indispensable on ne doit, loin s'en faut, s'en suffire ;
3)           Se défaire des droits et des devoirs des autres, en leur rendant ce qu'ils nous ont confié, en leur payant leurs dettes ou, faute de quoi, en s'excusant surtout auprès de ceux qui sont reconnus pour être âpres au gain ;
4)           Ecrire son propre testament, car on ne sait jamais ce qui arrivera ;
5)           Mettre de côté, en faveur des personnes en charge, une provision qui leur suffira jusqu'à son retour tout en leur recommandant de faire le bien ; il les confie à quelqu'un qui se chargera de régler les problèmes éventuels qu'ils pourraient avoir. Ainsi aura-t-il la tête reposée et l'esprit tranquille pour bien accomplir son pèlerinage;
6)           Choisir le moyen de transport le plus convenable et la provision la plus Halal (licite), car l'usage de ce qui n'est pas Halal empêche le serviteur de voir ses prières exaucées. Dans le livre de Tabarani, il y a le Hadith suivant: "lorsque l'homme sort de chez lui pour se rendre en pèlerinage avec une provision Halal, quand il met son pied dans l'étrier et appelle :labeika allahouma labeika (Me voici, Ô Allah ! Me voici, Ô Toi qui n’a pas d’associé. Certes, les louanges, les biens, la royauté T’appartiennent, sans associé), une voix en provenance du ciel lui répondra :lebeika wa saadeika (Ton appel est exaucé et tu en sera réjouit ), ta provision est Halal , tes moyens de transports le sont tout autant et donc ton hajj sera Mabrour . Lorsque qu'il sort de chez lui pour se rendre en pèlerinage avec une provision non halal ,quand il met son pied dans l'étrier et appelle :labeika (Me voici), une voix en provenance du ciel lui répondra :la lebeika wa la saadeika (Ton appel n’est exaucé ), car ta provision n'est pas Halal , tes moyens de transports le sont moins encore et donc ton hajj Ne sera pas Mabrour .
 
 A vrai dire nous sommes dans une époque où les gains non Halal, à quelques rares exceptions prés dues à l'indulgence immense d'Allah, sont si répandus et les moyens financiers suspects si utilisés qu'il faille lancer un cri d'alarme à tout bon musulman pour qu'il craigne Allah et se rappelle du Hadith :"Allah est Bon  et n'accepte que ce qui est bon (Halal). "
 
Il est aussi souhaitable d'avoir assez de provision halal pour ne pas avoir besoin des autres et pour pouvoir aider ceux qui sont dans le besoin.  
7)           Choisir des compagnons suffisamment pieux pour le relever quand il tombe, lui faire une admonition quand il oublie, lui donner des leçons et des conseils quand il en a besoin, lui enjoindre de faire le bien et lui déconseiller de faire le mal. Cependant il doit, à tout prix, éviter deux catégories de personnes :
-les mauvais compagnons qui incitent aux péchés et aux futilités;
-les désœuvrés qui passent leur temps à s'occuper de choses qui n'ont aucune utilité dans l'autre monde   .
8)           Chercher à mieux s'initier aux règles régissant le pèlerinage et à connaître celles relatives au voyage en général : l'abréviation de la prière, l'accomplissement en même temps  de deux prières obligatoires, at tayamoum, le passage des mains mouillées sur les chaussettes ….etc. Dans le Hadith il est dit que "quiconque Allah veut combler de bien il l’instruit en matière de religion".
 
On peut aussi apporter avec sois des livres et des cassettes produits par des oulémas. Il est également recommandé d’être accompagné par quelqu'un qui se connaît bien dans le domaine.
 
Source: http://www.islamweb.net/frh/index.php?page=articles&id=154720
Catégorie: 
Partagez